Tout savoir sur les enrobés de nos espaces publics

enrobé

Aménager les espaces publics pour le confort de tous, passe par le revêtement du sol. Chaque espace où tout le monde a accès bénéficie alors des avantages de l’embellissement, que ce soit les routes, les petites voies ou le parking. Il est alors nécessaire de recourir à l’enrobé de ces espaces publics pour fluidifier le passage et les rendre plus confortables pour l’ensemble des passants. Faire un tour d’horizon sur ce revêtement par excellence des espaces publics s’impose donc pour bien le connaître.

Ce qu’est vraiment l’enrobé

L’enrobé ou plus connu sous l’appellation d’enrobé bitumineux ou encore béton bitumineux est l’une des techniques employées dans la réalisation des espaces publics ou privés. L’enrobé est, par définition, un mélange de sable, de graviers, de fines et de liant hydrocarboné, qui est posé en une ou plusieurs couches. Ce mélange constitue par la suite le revêtement des espaces publics tels que les routes, cours, espaces communs ou parking. Ce revêtement offre alors une parfaite perméabilité due à la grande quantité de sable mélangée dans sa composition. L’enrobé est un matériau compacté et rugueux au moment de sa mise en œuvre. Il est principalement réservé à l’entretien et à l’aménagement des chemins et voies. La détermination du type d’enrobé est obtenue à partir du choix du liant utilisé, d’où l’obtention des deux grandes familles, dont le liant bitumineux généralement de couleur noire. Il est plus pratique et plus esthétique pour embellir les espaces. Il sert au revêtement de trottoirs et chaussées. Le liant végétal, quant à lui, est de couleur miel et utilisé pour les usages doux. Il n’emploie pas de bitume dans sa composition. Cliquer ici pour avoir plus de détails.

Les différents types d’enrobé

Deux types d’enrobé existent pour les espaces publics, l’enrobé à chaud et l’enrobé à froid. L’enrobé à chaud donne un grand confort d’application pour un minimum d’entretien. Son processus de fabrication est simple, il est produit avec une température d’environ 180°, et ayant comme composant des granulats et de bitume. Le bitumage des parkings ainsi que les cours intérieurs sont parfaits pour l’accueillir. Il est très résistant et offre un confort de glisse incomparable. Son caractère polyvalent lui vaut la place d’être utilisé pour les travaux de nouvelle construction ou de rénovation. L’enrobé à froid, quant à lui, est idéal pour combler les défauts et les travaux de petites surfaces telles que les petites allées ou terrasses. Sa fabrication se fait à température ambiante et composé généralement de granulats et d’un liant appelé fluxant végétal. Il convient donc à un espace plus ou moins écologique et plus respectueux de l’environnement.

La pose de l’enrobé pour les espaces publics

L’enrobé à chaud est à poser chaud, c’est-à-dire à étaler puis à ratisser à l’endroit désiré à haute température. L’acheminer à chaud est nécessaire pour qu’il ne refroidisse pas. De nombreuses machines sont alors utiles pour le compacter à chaque niveau du processus de ce compactage. L’enrobé à froid est facile à poser et ne nécessite pas de l’empressement. Le compactage nécessite également plusieurs machines pour avoir une belle finition. Il a besoin tout de même d’un temps de séchage plus long. Le terrassement est donc primordial pour la bonne pose de ses deux enrobés. L’enrobé offre de grands avantages aussi bien pour les passants et les riverains que pour les véhicules. Le revêtement de sol par l’utilisation de l’enrobé est économique. Il est très résistant et a une durée de vie allant jusqu’à 20 ans. Sa pose est simple, mais son adhérence est élevée. Les marquages au sol des espaces publics sont bien visibles, car il permet une excellente visibilité.

Comment fonctionne un chauffe- eau ?
Où placer le sèche-serviette électrique ?