Calorifugeage industriel et tertiaire : faire appel aux services d’une entreprise spécialisée

Calorifugeage

Le secteur industriel et tertiaire est un domaine auquel il faut accorder une attention particulière en matière de consommation énergétique. Pour réussir le défi de la baisse énergétique, il est important que les industriels réalisent des travaux de rénovation dans les tuyauteries de leurs bâtiments. Pour garantir une efficacité énergétique optimale, la mise en place de ces ouvrages doit se faire par des professionnels en calorifugeage et certifiés RGE. Découvrez comment calorifuger votre tuyauterie dans l’industrie et le tertiaire et l’intérêt de faire appel à une entreprise spécialisée.

Qu’est-ce que le calorifugeage industriel et tertiaire ?

Le calorifugeage industriel et tertiaire consiste à isoler des canalisations de chauffage et d’eau afin de préserver les tuyauteries contre le froid et les déperditions de chaleur. L’isolation thermique des tuyauteries industrielles et tertiaires revient à utiliser des isolants calorifuges pour réaliser des économies d’énergie. Ce procédé peut être entièrement financé dans le cadre des dispositifs CEE (certificat d’économie d’énergie) mis en place par le gouvernement. Cette technique garantit une meilleure isolation thermique et améliore la performance de l’écoulement des flux à l’intérieur des circuits d’eau. Grâce à la pose des isolants, les baisses d’énergies qui en découlent évitent le gaspillage d’eau chaude dans les tuyauteries industrielles et tertiaires. L’isolation du système hydraulique de chauffage dans l’industrie et dans le tertiaire permet aussi d’accroître la valeur du patrimoine et de lutter contre l’insalubrité environnementale.

Quelles sont les techniques de rénovation thermique qui permettent d’isoler dans l’industrie et le tertiaire ?

L’isolation thermique des bâtiments industriels et tertiaires se réalise à l’aide de matériaux calorifuges performants qui respectent les normes thermiques. Le processus doit être conforme aux fiches standardisées BAT-TH-146 pour les tuyauteries tertiaires et IND-UT-121 pour les industries. Cette méthode est la meilleure solution pour isoler l’intérieur des canalisations en vue de réduire les pertes de chaleur et de consommer moins d’énergie. La technique pour calorifuger passe par l’application d’une coquille de laine de verre ou de roche qui sera recouverte d’une feuille de PVC en aluminium ou en tôle isoxal. Par contre, pour les grandes superficies, on peut procéder par projection de mousse polyuréthane à base de polyesters et d’isocyanates. Les calorifugeurs peuvent aussi utiliser des manchons, des coudes ou des rivets en fonction du type de tuyauterie dont ils disposent sur les différents chantiers.

Pourquoi faire appel à une entreprise calorifuge spécialisée pour réaliser des travaux d’isolation de tuyauterie ?

Puisque l’installation des matériaux pour calorifuger est éligible au dispositif national des CEE, les industries et le tertiaire peuvent bénéficier gratuitement des services des entreprises spécialisées prévus dans ce cadre. Ces professionnels interviennent sur les chantiers avec des matériaux de qualité et une équipe compétente. Les normes employées observent la réglementation des cahiers de charges de la norme anti-feu. Qu’il s’agisse d’une opération d’installation de production ou de distribution de chaleur d’eau chaude, le processus de calorifugeage permettra de vérifier que le critère technique de l’isolation thermique est supérieur ou égal à 3 suivant la norme NF EN 12 828. Étant donné que la résistance thermique de matelas est soumise à la nature du fluide à transporter dans le tuyau, pour ce qui est de l’isolation d’industrie, il est nécessaire que le matelas soit souple et démontable. Les domaines d’expertises des entreprises partenaires de ce programme sont multiples. Il est donc nécessaire de faire appel à des professionnels certifiés, car leur savoir-faire dans l’installation des isolants contribuera à maximiser l’isolation thermique de vos canalisations industrielles.


Apprendre à poser du bardage en fibrociment
L’importance d’isoler les plafonds de son sous-sol