Apprendre à poser du bardage en fibrociment

Le bardage fibrociment est un revêtement extérieur solide et durable qui habille et protège les façades de votre maison. En plus de servir de revêtement, il peut être utilisé dans le cadre d’une isolation thermique par l’extérieur. Il est disponible en différentes textures, couleurs et modes de pose pour vous laisser un large choix afin de bien habiller votre habitation. Mais comment effectuer sa pose ?

Le bardage fibrociment en quelques mots

Avant d’apprendre à poser le bardage fibro ciment, il est important d’en savoir plus sur ce matériau devenu très à la mode depuis quelques années. Il s’agit notamment d’une matière composée de ciment, de cellulose et de sable. Dans certains cas, la substance peut inclure des cendres volantes. Elle est légère et solide. Elle se présente sous formes de lames ou de panneaux. Son aspect peut être en relief ou lisse, ce qui la rapproche un peu du bois. Vous pouvez en trouver de différentes teintes, en allant des couleurs plus naturelles qui imitent le bois aux plus contemporaines comme le gris. Vous pouvez teindre le matériau selon votre goût. Il sert de seconde peau à la maison qui, en plus de son côté esthétique, offre des qualités d’isolation phonique et thermique. Il peut résister à l’eau, aux moisissures, au vent, aux insectes, au gel et au feu. Il est toutefois conseillé de recourir au bardage fibro ciment neuf pour donner plus de singularité à votre logement, mais cela ne vous empêche pas de l’utiliser en rénovation, en alternative au ravalement de façade.

La pose du bardage fibrociment

Le bardage fibre-ciment offre un large choix de poses. Les lames peuvent, en effet, être disposées à l’horizontale, verticale ou à l’oblique pour tout ou une partie des façades de la maison. Cependant, quel que soit le type de pose, vous devez avant tout connaître le matériel nécessaire pour le projet. Vous aurez alors besoin d’une scie sauteuse, de règle de maçon et de niveau à bulle. Comme pour tous les bardages, les lames en fibrociment se placent sur une charpente orthogonale en socles. Ils peuvent être appliqués sur tous les types de murs, en bois, parpaings et isolés ou non. Le bardage peut être posé dans tous les sens. La ventilation est indispensable pour une bonne pose. L’espace est déterminé par les chevrons dont l’épaisseur est de 5 cm minimum. Cette ventilation concerne également les encadrements de baies. Malgré qu’il faille laisser l’air circuler, l’eau et les rongeurs ne doivent pas passer. Pour l’eau, l’imperméabilité est garantie par la mise en place d’un bandage souple sous les raccords verticaux et le recouvrement d’une rangée sur l’autre. Pour plus de protection, vous pouvez utiliser des profilés pour tous les points singuliers.

Les étapes de la pose pour la rénovation d’un pavillon à ossature en bois

Avant de poser le bardage fibrociment, il faut déposer l’ancien bardage, remplacer les contreventements et compléter l’isolation. Commencez alors par enlever l’ancien bardage. Ensuite, recoupez et ajustez les plaques de ciment dans les deux sens (vertical et horizontal). Rebouchez les joints au mastic acrylique, de façon à empêcher les infiltrations d’air et fixez les panneaux à l’aide de vis inox posés tous les 20 cm. Une fois cette étape achevée, vissez les chevrons qui sont disposés au ras de tous les points singuliers, directement dans les panneaux. Ils devront être alignés et respecter un intervalle de 60 cm maximum. Ceci étant, fixez la grille de ventilation en about des chevrons. Elle se visse sur toute la longueur du bardage. Pour les angles sortants, il faut fixer les chevrons d’ossature avant de visser le profilé recoupé en hauteur et soigneusement aligné dans le sens vertical. Faites la même chose pour les angles rentrants. Vissez le profilé à l’horizontale, en bas des panneaux. Posez le premier clin ou la première lame. Le sens de la pose n’a pas vraiment d’importance, vous devez juste être très méticuleux. Le clin doit être calé contre le profilé d’angle et posé en appui sur le rebord du profilé de départ.

Comment entretenir le bardage ?

Avant de poser le bardage, il est toujours bon de s’informer sur son mode d’entretien afin de déterminer s’il vous convient ou non. L’entretien peut aussi parfois entraîner des coûts supplémentaires importants sur le long terme. Le bardage fibre-ciment peut durer jusqu’à 50 ans si vous en prenez bien soin. Ses couleurs sont, en général, dotées d’une garantie de 10 ans. De plus, une façade en fibrociment ne demande pas trop d’entretien. Elle reste résistante et garde son éclat au fil du temps. Pour la nettoyer, il suffit d’avoir de l’eau savonneuse et de l’eau claire pour le rinçage. Ce type de bardage est vendu dans les magasins spécialisés en revêtements extérieurs. En somme, le fibrociment est un matériau durable et versatile. Toutefois, avant de le poser, il faudra être informé des particularités d’installation des produits en fibrociment, afin de ne pas causer d’incidents. Toutes ces particularités sont disponibles dans un document complet que les fabricants eux-mêmes mettent à la disposition des acheteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *